Brèves matinales

A…

Celles et ceux qui ont tant donnés, sans jamais compter les heures sans sommeil, pour veiller, nuits et jours sur nos malades.
Celles et ceux qui sans lever les poings ont veillés à maintenir la survie alimentaire et sanitaire de notre pays.
Celles et ceux maltraités qui se sont inventés d’impossibles départs.
Celles et ceux qui ont vécus la solitude et l’oubli.
Celles et ceux qui ont trimé dur derrière leur écran, au milieu de leur famille.

A…
Celles et ceux qui sortent découragés.
Celles et ceux qui tombent et meurent encore.

Soyons celles et ceux qui ne les oublient pas.
Soyons celles et ceux qui croient enfin en un monde plus doux…

À vous tous je dédie ce café matinal, celui du réconfort, de l’espoir, des libertés oubliées…
Haut en couleurs…
Malgré une météo morose comme si elle aussi devenait prudente.

Prenez soin de vous, plus que jamais…