Brèves matinales

Puisses-tu…

Tu connaîtras des chagrins sans raison,
Tu croiseras aussi la trahison,
Tu entendras leur parole à foison,
Et parfois même jusqu’à la déraison,Et tu verras la bassesse, l’impudeur,
Tu connaîtras aussi l’agression,
Et tu verras des micros tendus
Vers des femmes et des enfants nus,

Puisses-tu vivre, continuer
Puisses-tu aimer, continuer
Puisses-tu puiser, un peu d’eau
Dans le puit, de tes nuits

Puisses-tu sourire, et même rire
Quand le pire est à venir,
Puisses-tu aimer…
Simplement continuer

Tu connaîtras les douleurs
que tout le monde partage,
Tu entendras des demandes et des pleurs,
Et parfois ça frisera la déraison

Et tu verras tous ces mondes inconnus,
Que tu seras sûr d’avoir déjà vu…

Tu gouteras les fruits de la passion,
Et le goût amer de la désillusion,
Puisses-tu vivre,
Puisses-tu aimer,
Puisses-tu vivre,
Continuer

Puisses tu puiser,
Dans le puit,
De tes nuits,
Et rêver,

Puisses-tu vivre, continuer,
Sans sourciller et aimer,
Qui tu es
Qui tu es
Qui tu es
Qui tu es
Puisses-tu aimer,
Qui tu es

J-L Aubert – Puisses-tu

Brèves matinales

Rendez-vous…

Ce soir j’ai rendez-vous avec la pluie.
Mais pas n’importe laquelle !
Celle qui s’est invitée et qui prend ses aises
depuis des jours et des semaines.
Celle sui se prend pour mon amie
à tambouriner à ma fenêtre !
Celle qui fracasse mon velux
à coup de gouttes et de grêlons
pour entrer dans ma chambre par effraction !
Celle qui noie mes jeunes plantations
et leur rejetons !
Celle qui me montre son pouvoir et sa force..

Alors je vais m’autoriser à trinquer avec elle !
Qu’elle me déverse son chagrin
afin qu’elle cesse enfin de sangloter …