Brèves matinales

Méli-Mélo

Rendez-vous à 9h30 ! Je me considère comme quelqu’un d’assez ponctuelle, pour ne pas perdre ce temps si précieux.
9h15, me voilà prête à partir !
Je sors dans la cour et ouvre mon garage grâce à une petite zapette, seule manière d’ouvrir ce genre de porte !
Pour mieux situer l’histoire qui va suivre, j’habite dans une grande maison alsacienne restaurée en 4 appartements, la grange a été transformée en garages ! J’empresse le pas, ouvre mon coffre et me décharge de mes quelques sacs. Dans cette manœuvre pourtant simple, je lâche la zapette qui va se loger sous ma voiture dans un endroit presque inaccessible à moins d’être munie d’un bras de Barbapapa ! Et Sinon l’histoire s’arrêterait là.

Ma tenue vestimentaire n’ayant pas anticipée ce mouvement de gymnaste, me voilà obligée de me mettre à quatre pattes, puis de m’allonger avec ma belle et longue robe me servant de tapis sur ce sol plus gravillonnant que propre. Malgré ma souplesse entretenue par mes longues nuits de lecture, je peine à récupérer l’objet, il avait de toute façon, décidé de me pourrir la matinée. Mais une fois pris en main je ne peux que constater l’étendue des dégâts. Ce n’est pourtant pas de la haute technologie mais tout est déboîté ! Je secoue ma robe et mes neurones et remonte dans ma voiture pour essayer une rapide réparation, espérant toujours être à l’heure.

Et surtout je dois refermer mon garage dans lequel est stocké un grand nombre d’objets totalement inutiles, à part peut-être mes pneus neiges ! Dans ma tête je remonte très très vite le fil de mon histoire et lâche un petit gros mot pour faire descendre la pression !

Car si je ne m’étais pas précipitée comme je l’ai fait, jamais ma télécommande ne serait tombée.
Si mon voisin n’avait pas été dans la cour, jamais je ne me serais précipitée pour l’éviter ! Et si mon voisin ne m’avait pas déposé il y a quelques jours une enveloppe dans ma boîte aux lettres, jamais je n’aurais essayé de l’éviter ! Mais ça c’est une autre histoire, je vous laisse en haleine sur le contenu de sa lettre, revenons plutôt à cette réparation.

Le peu de luminosité qu’abrite un habitacle de voiture dans un garage n’est plus à prouver !
J’essaye en vain de remboîter tous les morceaux de plastique, ressorts, piles, boutons pressoirs dans un ordre plus ou moins cohérent ! Fière de moi, j’appuie sur un des boutons pour vérifier si ce petit objet est bien en vie. Mon garage se referme ! La magie a opéré, j’ai été entendu par le dieu des télécommandes des portes de garage.

Je rappuie sur le bouton pour mettre fin à cette petite anecdote sans importance. Que nenni ! Plus rien ne fonctionne ! Me voilà maintenant enfermée dans mon garage, très énervée et en retard !!

J’imagine la tête de mon voisin qui doit se demander ce que je fiche à m’enfermer dans ma voiture puis dans mon garage un samedi matin ! La situation est plutôt cocasse, voir complètement absurde ! Je relâche d’autres gros mots plutôt masculins (désolée !)

La pression est à son comble et l’obligation de « redémonter » l’engin est une urgence ! L’éclairage est aussi puissant qu’au fond d’une mine ! Mais plus aucune autre solution s’offre à moi si je ne veux pas passer le week-end dans ce garage qui ne peut accueillir qu’une voiture ! On est à l’étroit ! Elle et moi. Je respire profondément !

Je ris de la situation et en passant, je maudis mon voisin ! Je rappelle que l’énergumène en question est ce fameux spécialiste en barbecues à vieille graisse et en moteur de voitures ! (Cf. Article de l’été dernier !) Celui encore qui, me voyant chargée d’un lourd carton que j’essayais d’entreposer avec difficulté sur une étagère dans mon garage (encore lui !), me lança avec poésie : « tu as l’air d’en chier ! »

Mon esprit fuse dans tous les sens pendant que j’entreprends une énième remise en marche de la bestiole. Après une bonne dizaine de minutes et d’une réflexion digne d’un membre de l’ISS, me voilà 🎶délivrée,🎶libérée 🎶des bras de cette grotte ! Autant dire que je ne suis jamais arrivée à l’heure à mon rendez-vous. En passant mon voisin m’a fait un signe de la main interrogatif ! Et moi un signe de la tête imperturbable !

Dois-je vraiment revenir sur la missive du voisin, écrite sur une feuille à petits carreaux déchirée dans un de ses vieux blocs de garagiste ? Sans doute a-t-il voulu marquer des points en s’adressant à l’enseignante que je suis ? Mais je ne juge pas l’habit du moine, on ne m’a pas élevée comme ça !

Dois-je revenir sur le contenu poétiquement incorrect ? Ou sur la discrétion qu’il me demande d’avoir sur cette déclaration ? Car derrière ces mots crus et directs, c’est bel et bien une déclaration d’amour, explique-t-il ???!! J’imagine que sa copine n’apprécierait guère le style romantique de son gugus !
Et pour que la situation soit gênante jusqu’au bout, sur l’enveloppe était écrit : « À ouvrir dans quelques semaines ! » J’ai hautement apprécié la précision du délai ! Ma curiosité n’a pas tenue bien longtemps, je vous l’avoue…
Et c’est bien dommage, car je n’aurai jamais dû lire ce mot. Mais loin de penser à ce genre de contenus.

L’homme avait besoin de soulager sa conscience, m’écrit-il encore ! Conscience bien peut évoluer sur le respect de la femme. Alors peut-être comprendrez-vous mon empressement de tout à l’heure pour éviter de croiser l’individu en question, (que je côtoie pourtant depuis plus de 3 ans !) et à qui je vais bien entendu rendre sa lettre avec une réflexion hautement méritée et bien salée !

C’est peut-être ça le problème, c’est moi qui me sent mal à l’aise alors que ça devrait être tout le contraire ! Est-ce que vivre seule doit obligatoirement laisser penser que j’attends ce genre de courrier ?😤

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.