Brèves matinales

Nuit d’orage, nuit de rage…

Un stroboscope d’éclairs valse au milieu du tonnerre
La pluie s’invite dans la danse
Balayant les invités de lourdes gouttes
C’est la folie sur la piste
Les objets oubliés forment une farandole.
Puis s’envolent à tout vent
La colère des cieux est à son comble…
Profil bas dans les ruelles
Les volets claquent
Et grincent sur des fenêtres closes
Laissant cette danse endiablée
Terminer sa soirée

Brèves matinales

Pense-bête…

Ouvrir les paupières,
Allumer le soleil,
Fermer les rêves,
Éteindre les étoiles.

Ouvrir le placard
Allumer la cafetière
Fermer le moulin à café
Éteindre la bouilloire.

Ouvrir les saveurs
Allumer la musique
Fermer les idées noires
Éteindre les pensées malaisées.

Une belle et douce journée se présente.
Prenons-la dans nos bras…

Brèves matinales

Mini-puce

Tu es entrée dans nos vies voilà quelques semaines.
Si dès le départ, tu as choisi ton camp, ta préférence s’est tournée vers la plus grande discrétion et tu as bien su garder le secret.

Mais en ce grand jour qu’est la fête de la cigogne, tu vas lever le voile sur cet insoutenable mystère et nous annoncer le nom de ta tribu : celle des lutins ou bien celle des fées !
Les pronostiques sont ouverts depuis belle lurette et chacun y a été de son don de visionnaire, de son expérience de médium ou de son observation fine digne d’un grand reporter animalier guettant dans les hautes herbes !
Quoi qu’il en soit, aujourd’hui tu vas rapidement clouer le bec à toutes nos persuasions…

Toi, ma Mini-puce que j’aime déjà tant, sans même connaître ton visage, alors que les échographistes ont déjà peint ton portrait, laisse-moi te dédicacer ton premier café matinal,
agrémenté, ça va de soit, d’un peu de lait !!

Brèves matinales

Clé de voute…

La vie est un trousseau de clés.
Nous passons beaucoup de temps à chercher la clé du bonheur.
Nous cherchons en vain la clé de la réussite,
la clé du succès,
ou encore la clé du problème…

Très vite nous réalisons que rien n’est offert clé en main.
Alors nous mettons nos souvenirs sous clé,
avec certains matins, l’envie de donner un dernier tour de clé
et de mettre la clé sous la porte pour retrouver la clé du paradis.

Mais sourire à la vie, c’est la clé du bonheur !
N’oubliez pas de l’accompagner d’un moment caféiné…

Brèves matinales

Horoscope

Je ne dirai pas que je suis une accro invétérée des horoscopes en tout genre.

Même si les racines de l’astronomie se trouve certainement dans l’astrologie, car bien avant que l’homme ait eu des moyens d’observations adéquats, le ciel lui paraissait rempli de mystère et de pouvoirs étranges.

C’est à travers ses peurs et ses espoirs que l’humanité a pu développer la science de l’astronomie.

J’ai donc un penchant pour l’astronomie mais je ne vous cache pas que de temps à autres, je laisse mes yeux trainer sur les pages horoscopiques de certains journaux locaux lorsque je déguste mon café matinal pour rajouter une touche d’humour à la journée qui va débuter …

Brèves matinales

Faite de la musique…

Café des lendemains
inondés de musique
Ça et là les décibels ont fait entendre leur voix
Pour le plus grand plaisir de tous

Café des lendemains
inondés d’amour
Ça et là les cœurs ont fait
entendre leurs accélérations
pour le plus grand plaisir
des âmes solitaires

Café des lendemains
inondés de belles rencontres
çà et là les mots ont fait
entendre leur poésie
Pour le plus grand plaisir
des doux rêveurs…

Je vous souhaite
une délicieuse journée
À vous qui passerez par ici…

Brèves matinales

Jolie et belle fête…

Café matinal exceptionnel …
Et sans surprise, celui-ci sera gourmand et dédicacé à tous les papas
à qui je souhaite une très belle fête…

Un si beau rôle à jouer
Malgré les difficultés
Entre douceur et sévérité
Entre patience et manque de temps
Entre câlins et réprimandes
Pas toujours facile de monter sur scène…

Mais l’amour d’un père,
C’est comme ce phare au milieu de l’océan
Qui inlassablement nous montre le chemin
Et nous rassure…

Je vous souhaite une très belle journée,
Le soleil vous est offert…avec le café 😉☕️☀️

Brèves matinales

Rayonnements…

À toi petite canicule
qui de tes bras brûlants
Câlineras petits et grands
Et de bas en haut
S’étalera sur tout le département
Plongeant ainsi les habitants
Dans une course d’achat délirant
du moindre ventilateur encombrant
qui brassera un air déjà si étouffant…

Mais ne t’avoue pas gagnante,
car à la moindre vigilance
jaune, verte ou orange
Nous saurons être prudents
en enfilant casquette, lunette
étalant crème total écran
Puis nous disparaitrons à l’ombre des auvents
Pour t’éviter de nous rendre dégoulinants et trop ruisselants…

Je vous souhaite un très beau week-end…

Brèves matinales

Un soir d’été, un café…

Café glacé…
A la porte du week-end
Un petit rafraîchissement
qui mérite tout notre attachement

Et maintenant
Place à la dégustation
Je lève mon verre
à vous qui au grès de mes mots,
en déposez de si doux.

A vous qui au grès de mes humeurs
me donnez le sucre manquant
à la confiance en moi.

A vous qui au gré de mes émotions
les respectez en toute discrétion.

A vous qui au gré de mes photos
m’en offrez de fascinantes.

A travers ces petits cafés
chauds ou glacés

Je viens vous dire merci…
Merci d’être là …



Brèves matinales

Mes p’tit bonheurs – spécial été

La dernière qui se termine sur une note estivale…

– Prendre un café en terrasse en se faisant dorer au soleil.
– Sentir l’odeur du foin coupé juste après la moisson.
– Réussir un carreau en jouant à la pétanque (et sentir une certaine fierté parce que c’était improbable à faire !).
– En voiture, passer sa main par la fenêtre et la sentir flotter dans l’air tiède.
– Boire au goulot et à grands traits d’eau fraîche quand il fait une chaleur torride.
– Aller à la plage lorsque la nuit tombe et se baigner nue dans la mer.
– Apercevoir une étoile filante une nuit d’été et faire un vœux !
– Entrer dans la mer et sentir le sable se dérober sous ses pieds avec le reflux de l’eau.
– Allongée sur la plage, fermer les yeux et faire couler le sable entre ses doigts.
– Faire un château de sable à marée montante, puis regarder la mer le détruite (si des enfants ne l’ont pas fait avant).
– A la nuit tombée, s’allonger dans l’herbe pour regarder l’immensité du ciel.
– Partir très tôt vers un sommet pour observer le soleil se lever, les chamois prendre leur petit-déjeuner puis prendre des photos en toute discrétion.
– Après une journée d’intense chaleur, apprécier la fraîcheur de la soirée.
– Après une longue randonnée en montagne, tremper ses pieds dans un torrent glacé.
– Ecouter les cigales (ou les grillons) faire leur symphonie.
– Ramasser des coquillages ou des jolis cailloux.
– Et enfin vous souhaitez un très bel été…

Plage du Treogat – Finistère 2018 – M@rie CK

Brèves matinales

Mes p’tits bonheurs – spécial cuisine

Voici l’avant dernière série, parce que les lister est une chose, mais les vivre en est une autre bien plus enrichissante.

– Éplucher une mangue et se lécher ses doigts pleins de jus avant de la dévorer.
– Séparer les jaunes des blancs d’œufs à la perfection sans mettre plein de coquilles partout.
– Lécher le beurre fondu sur une tartine de pain chaud.
– Ramasser avec les doigts dans le fond de la casserole le reste de pâte d’un gâteau au chocolat.
– Réussir une nouvelle recette assez compliquée.
– Se prendre pour un pizzaiolo et lancer la pâte en l’air avant de l’étaler.
– Manger une glace italienne en rentrant de la plage.
– Après un bon dîner, refaire le monde jusqu’à pas d’heure avec des amis.
– Et bien sûr, sentir l’odeur du café chaud le matin en arrivant dans la cuisine
et avec tout ça…
– Se peser et découvrir que malgré les petits excès, on n’a pas pris de poids 😉!

Brèves matinales

Mes p’tits bonheurs : les insolites

– Se faire un joli coin bureau en décapant, ponçant, et repeignant une table chinée chez Emmaüs.
– Faire une partie de cache-cache dans un champ de maïs.
– Se réconcilier avec un ami après une brouille idiote.
– Se promener toute nue dans son appartement.
– Faire découvrir la magie des bulles de savons à un tout petit.
– Trouver une place de parking alors qu’il reste cinq minutes avant le mariage de votre meilleure amie et que vous êtes son témoin.
– Danser sans se préoccuper du regard des autres.
– Trouver une lampe de poche qui fonctionne quand les plombs ont sauté.
– Retrouver quelque chose que l’on cherchait depuis longtemps.
– Réussir à faire 5 ricochets sur l’eau.
– Essayer de rattraper le rêve génial que l’on était en train de faire.
– Accompagner un proche à l’aéroport et rêver sur toutes les destinations affichées.
– Réussir à siffler avec un brin d’herbe.

Brèves matinales

Mes p’tits bonheurs – spécial nature

Ramasser les p’tits bonheurs et en faire l’essence même de la vie. Une petite série qui me tient à cœur. N’hésitez pas à déposer les vôtres..

– Marcher pieds nus dans l’herbe.
– Souffler d’un coup toutes les aigrettes d’une fleur de pissenlit.
– Sentir l’odeur de l’herbe fraichement tondue.
– Dormir la fenêtre ouverte quand arrive le printemps.
– Sentir l’air tiède entre ses doigts la 1ère fois de l’année où l’on remet des sandales .
– Faire une sieste dans l’herbe pendant un pique-nique.
– Être réveillée par un chant d’oiseau.
– Grimper dans un cerisier pour cueillir les premières cerises de l’été .
– Une nuit de vacances, dormir avec les enfants ou petits-enfants sous une tente au fond du jardin.
– Aller ramasser des framboises et en manger plus qu’on n’en met dans le seau !
– Faire planer un cerf-volant plus de cinq minutes d’affilée.
– Prendre une douche fraiche après avoir jardiner en plein soleil ☀…

Brèves matinales

Le temps d’un café…

Café très (trop!) matinal…
La nuit s’achève,
le jour se lève,
réveil en douceur,
à notre rythme dans la quiétude du petit matin.
Moment privilégié,
alors prenons le temps
d’apprécier l’instant…
Parce qu’il est essentiel
de savoir remarquer
les personnes qui sont heureuses
pour nos bonheurs
et nous accompagnent dans nos tristesses…
Ce sont elles qui méritent
des places spéciales dans notre coeur…

Brèves matinales

Match serré…

La pluie ruisselante sur le velux de ma chambre m’a sorti de mon sommeil déjà très amoché.
Cette impression de peser une tonne lorsqu’il faut se remettre en route sur le chemin de la journée.

Ce matin, je suis souple comme un compas. Cet effet m’arrive lorsque qu’il y a grosse incompatibilité entre mon cerveau et mon corps. L’un voudrait rester au fond de ce lit molletonné. Lové dans les draps encore chauds de la nuit.
L’autre me rappelle à l’ordre, et me crie la longue liste des choses à faire, ce silence résonne dans ma tête…

Le match est très serré, et c’est pour l’instant un score de 3 à 2 à la mi-temps. Mais mon cerveau marquera 4 autres buts en cette seconde période et le score aurait pu être beaucoup plus conséquent tant sa domination fut écrasante. Cette victoire lui assure définitivement la place du vainqueur, ce que cerveau veut…

Il faut dire, à sa décharge, qu’il est largement occupé par la recherche d’un nouveau logis qui l’encombre que trop.
Malgré le nombre d’annonces épluchées chaque matin et les longues visites hasardeuses, les logis sont souvent des trop loin, trop petits, trop vétustes, trop chers, trop délabrés ou des trop tard c’est déjà vendu !!

Mais comme disait ma grand-mère, les nids douillets sont comme les princes charmants, ils sont si rares, qu’il vaut mieux ne pas passer son temps à les attendre.
Alors pour éviter une explosion neurologique matinale, et suivre les précieux conseils de ma grand-mère, je me mets en route mécaniquement vers ma précieuse machine, et vais commencer par me couler un café.

La réflexion n’en sera que plus perspicace, lumineuse et caféinée ! A vous qui passerez par ici et par là, je souhaite une très belle journée …

Brèves matinales

Puisque …

Puisqu’à pas de loup
L’été s’invite jour après jour

Puisque le bonheur de l’enfance
illumine toutes les ombres de la vie

Puisque lire
est un magnifique art de vivre

Puisque quand on rêve,
on n’entend que ce qu’on veut

Puisque la vie va de l’avant,
mais ne se comprend qu’en regardant en arrière

Puisque tout l’art d’attendre
c’est de ne rien attendre de particulier,
ni de rien attendre de personne…

Puisqu’être aimé(e)
c’est rester jeune

Puisque la poésie c’est écrire
Comme on ne nous a pas appris à le faire

Et puisque jamais
Le cœur des fées ne rouille…

Je dédicace ce café à tous les écorché(s)s de la vie…

Brèves matinales

Café de juin

Café de l’été qui se faufile
dans la file du printemps
Suspendu à son filtre
Nourrir son odorat
de ce bouquet aromatique
Redonner de l’arôme
à nos souvenirs d’enfance
Fines gouttelettes clandestines
passant du Petit noir au Café Crème

Je laisse à mes yeux la force de t’admirer
A mes papilles, le droit de t’embrasser
Toi, cette exception matinale que je m’autorise

J’en profite pour vous souhaiter une très belle journée…