Brèves matinales

Rayonnements…

À toi petite canicule
qui de tes bras brûlants
Câlineras petits et grands
Et de bas en haut
S’étalera sur tout le département
Plongeant ainsi les habitants
Dans une course d’achat délirant
du moindre ventilateur encombrant
qui brassera un air déjà si étouffant…

Mais ne t’avoue pas gagnante,
car à la moindre vigilance
jaune, verte ou orange
Nous saurons être prudents
en enfilant casquette, lunette
étalant crème total écran
Puis nous disparaitrons à l’ombre des auvents
Pour t’éviter de nous rendre dégoulinants et trop ruisselants…

Je vous souhaite un très beau week-end…